Investissement immobilier : la solution de la préparation d’une retraite

Investissement immobilier : la solution de la préparation d’une retraite

Août 20, 2020 Prévoyance by admin

1.     Souscrire à une épargne retraite

La souscription à un plan d’épargne retraite, entre autres, une assurance vie au sein d’un assureur, permet d’avoir un capital pour s’investir de nouveau à l’immobilier locatif. D’ailleurs, différents dispositifs fiscaux  tels que  la loi Girardin, la loi Malraux et la loi Scellier constituent procurent des appuis au règlement des impôts et au remboursement de l’emprunt en vue de l’acquisition.[i]

1.     S’investir le plus tôt dans l’immobilier

Il s’agit d’investir dans la pierre car l’incertitude des indemnisations à la retraite ne garantit pas les problèmes financiers suite à la baisse des revenus mensuels. De ce fait, il est indispensable de trouver le meilleur moyen pour y faire face. Ainsi, la location immobilière pourrait pallier à ce problème économique, grâce à la disposition d’une résidence principale et la mise en location d’autres biens.

2.     Avoir sa résidence principale

Le fait d’avoir son propre logement réduit toutes les charges liées à la location. Il est donc essentiel d’être propriétaire de son habitation  et de pouvoir rembourser les prêts y afférents bien avant la retraite.

3.     Louer une pièce chez soi

Louer son appartement permet de gagner quelques euros chaque mois. Le loyer dépend du type de maison, de sa superficie, et de la localité. Il s’agit d’une solution à long terme pouvant assurer un revenu mensuel supplémentaire. Dans ce cas, le paiement d’autres assurances et le crédit pourront être réglés par le biais de cet immobilier locatif.

4.     Revendre sa résidence secondaire

A la veille de la retraire, vous pouvez  revendre votre résidence secondaire pour augmenter votre capital. N’hésitez pas à demander conseils auprès des agences immobilières en ligne pour évaluer le prix de votre bien et recueillir les avis des clients.

5.     La vente d’une viagère

Un patrimoine de grande valeur est très bénéfique au propriétaire puisqu’il peut à la fois le vendre et y habiter à vie. A l’issue de cette vente, il peut acheter un autre appartement neuf, moins cher que son habitation actuelle. Ce système est très avantageux pour le cas des seniors car en fonction de l’avancement en âge (au-delà de 60 ans), ils peuvent bénéficier d’un abattement fiscal allant de 60 à 70%.

6.     Procéder à une donation avec charges

Si vous avez des enfants, la transmission d’un héritage est très avantageuse pour éviter les droits de succession exorbitants. Dans ce cas, les parents ont encore plein droit sur la maison et leurs descendances contribueront aux charges de fonctionnement de la résidence (électricité, chauffage et eau) ou verser une retraite complémentaire à leurs parents. Le fait d’être propriétaire de la maison et d’être âgé plus de 65 ans sont les seules conditions pour souscrire à un prêt en viager hypothécaire, inférieur à la valeur du bien. 

Malgré divers moyens pour bien faire face à la retraite, la souscription à une retraite complémentaire et faire un placement dans l’immobilier demeurent les meilleures solutions.